Del Potro: « La peur de quitter le circuit plus tôt que prévu est toujours présente »


Ce qui devait arriver, arriva. Après des semaines d’attente et de doute, Juan Martin del Potro n’a plus eu d’autres choix que de retourner sur la table d’opération. On ne verra sûrement plus l’Argentin sur les courts avant 2015.

Del Potro(@AP)

Le 25 février dernier, Juan Martin del Potro abandonnait lors de son 1er tour à Dubaï face à Somdev Devvarman. Depuis, l’Argentin n’a plus retouché une raquette et n’est pas près de le refaire. Blessé au poignet gauche depuis aout 2012, le vainqueur de l’US Open 2009 a attendu autant qu’il le pouvait pour retarder une nouvelle opération. Grâce à des périodes positives, la Tour de Tandil a bien cru pouvoir échapper au pire. Mais c’était sans compter sur la ténacité de sa blessure qui s’est avérée bien plus grave que ce qu’il imaginait comme le rappelle le site argentin Clarin « L’état des ligaments du poignet était pire que ce qu’ont laissé présager les IRM effectuées avant l’opération (…) » confiait le Docteur Berger (celui qui avait déjà opéré le poignet droit du joueur en mai 2010). « En tenant compte de l’intensité de la douleur, c’est stupéfiant que Juan Martin ait pu jouer au tennis. Sa passion pour le sport, son envie de bien jouer et sa force intérieure lui ont permis de tenir aussi longtemps ».

Del PoVendredi dernier, Juan Martin del Potro a officialisé ce que tout le monde craignait. Après de nouvelles tentatives à Miami, l’Argentin s’est rendu compte que continuer ainsi était impossible. « J’ai senti que je n’étais pas prêt et que je devais arrêter pour aller voir le médecin. On parlait d’une opération bien avant l’avoir vu. Je ne pouvais rien confirmer et j’étais vraiment inquiet. Mais dès que je l’ai vu, nous avons fait de nouveaux examens qui ont permis de confirmer l’opération (…). Cette décision a été compliquée à prendre. C’est douloureux mais c’est ce qu’il y avait de mieux à faire. Le Docteur, après avoir examiné de manière plus approfondie mon poignet, s’est aperçu que les ligaments étaient totalement détendus et cassés. Lorsque je me suis réveillé après l’opération, il m’a assuré que j’avais pris la bonne décision. Désormais, je vais pouvoir me reposer avant d’entreprendre la rééducation« .

Et maintenant ?
De retour en Argentine après avoir été opéré aux Etats-Unis, Juan Martin del Potro a été assailli par les journalistes. Aux questions: « Combien de temps resterez-vous loin du circuit? », « Que va-t-il se passer maintenant pour vous? »… la réponse reste la même. « A cause de l’état de mes ligaments, l’opération a été un peu plus compliquée que la précédente. La rééducation prendra beaucoup de temps. Dans 15 jours je devrais retourner à la Clinique pour de nouveaux examens et pour voir si la cicatrisation se passe bien« . Mais l’Argentin a bien conscience que ce nouveau coup du sort n’aura rien de facile. « Dans ce sport, les blessures peuvent changer ta carrière, ta vie et tes objectifs. Désormais, il est temps de penser à la rééducation et à mon retour sur les courts qui je l’espère se fera le plus rapidement possible. Si je vais bien, je pourrais retrouver un haut niveau. Mais pour l’année prochaine, mes objectifs seront différents car je ne serai plus dans le Top 10« . Et lorsque l’on émet l’hypothèse d’une retraite avant l’heure, la « Tour de Tandil » ne se voile pas la face. « La peur de quitter le circuit plus tôt que prévu est toujours présente. Ce n’était pas dans mes projets, mais je dois l’affronter« .

Alors, serait-ce la fin d’une carrière qui s’annonçait si belle ou une nouvelle période noire avant de retrouver la lumière des grands courts ?

A consulter aussi: L’inquiétude plane sur Juan Martin del Potro

Del Potro, de mal en pis ?

Ecrit par Charlotte Ezdra

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s